Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureLife+ Cap DomVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
Actu, aide, stats
 - 
Actualités
 - 
Agenda
  Aide
  Statistiques d'utilisation
Synthèses avifaune
Observatoire Mortalité Routière
Mode d'emploi
Oiseaux
Chauves-souris
Mammifères terrestres
Mammifères marins
Reptiles
Amphibiens
Odonates
Règles à respecter
Le programme LIFE+ CAPDOM
 
Contacts
Les liens

Actualités
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 399
 
samedi 23 mai 2020
Amphibiens
Les crapelets du lac Marie-Claire à Kourou
posté par Olivier Claessens/gepog
 
samedi 16 mai 2020
Oiseaux
Confinés… du 21 mars au 10 mai : bilan provisoire de l'opération ACasa

L'opération "Confinés mais aux aguets" a débuté en Guyane le samedi 21 mars, sous diverses formes. Le confinement strict ayant pris fin le 11 mai, un petit bilan s'impose.

On ne parlera ici que du volet oiseaux, sous son nom de code "ACasa", pour simplifier. Cette opération dépasse les frontières de la Guyane puisqu'elle a pris sa source en métropole et dans plusieurs pays d'Europe sous l'égide de Faune-France. Les autres volets guyanais de l'opération (enquêtes sur d'autres groupes taxonomiques, quizz, développement d'outils et sensibilisation du public) seront évoqués ultérieurement.

Le premier objectif de l'opération ACasa était de profiter du confinement pour améliorer la collecte d'observations autour de nos domiciles, particulièrement en milieu urbain ou périurbain, habituellement délaissé. De Saint-Laurent-du-Maroni à Matoury, 24 observateurs répartis dans 7 communes ont joué le jeu. Certains ont légèrement débordé du concept de l'opération en marquant du code ACasa des observations réalisées hors de leur domicile, quoique dans le rayon officiellement autorisé d'1 km. Les communes les mieux couvertes ont été Cayenne (8 observateurs), suivie de Kourou et Rémire-Montjoly (4 observateurs).

Un total de 5889 données "ACasa" a été collecté, concernant 248 espèces, dont 5 espèces indéterminées. Les données "ACasa" représentent 46 % de l'ensemble des données collectées durant cette période.

Le nombre d'espèces par site, s'il varie en fonction de l'effort et des performances des observateurs, est néanmoins révélateur du potentiel ornithologique de nos lieux de vie. Une analyse plus fine sera nécessaire pour tenter de faire la part des choses. Sans surprise, les scores les plus élevés ont été obtenus par des jardins situés dans un environnement très rural voire forestier. Deux sites dépassent les 100 espèces, à Saint-Laurent ("Fatima", 122 espèces !) et à Matoury ("savane de la Bordelaise", 101 espèces) ; 8 autres sites à Matoury, Rémire, Macouria et Cayenne ont obtenu de 50 à 81 espèces. Il ne s'agit pourtant pas de la liste complète des espèces connues sur ces sites, mais uniquement de celles notées depuis chez nous et dans des conditions particulières. Une richesse qui en a probablement surpris plus d'un !

Le second objectif d'ACasa était d'encourager la saisie de données sous forme de listes complètes, une formule permettant de faire des analyses statistiques que les données isolées ne permettent pas. Sur ce plan, le succès est flagrant : au cours de cette période, 271 listes ACasa ont été saisies, totalisant 5765 données. Le code étude ACasa, initialement réservé aux listes, s'est vu étendu à toutes les observations quand il a été géré directement au niveau national par la LPO. Cela a permis de "repêcher" a posteriori des observations qui avaient été saisies par erreur de manière classique, ou de noter "ACasa" quelques espèces occasionnelles non notées dans les listes. Malgré cela, ces observations hors liste ne représentent que 2 % du total de données "ACasa".

Du 21 mars au 10 mai, 20 observateurs ont saisi chacun de 1 à 54 listes ACasa. Si l'on prend en compte toutes les observations, ce sont près de 400 listes qui ont été saisies par 27 observateurs pendant la période considérée (51 jours), soit une progression de 116 % par rapport aux deux premiers mois de l'année : qui a dit que le confinement empêchait d'observer les oiseaux ?

Le tableau ci-dessous résume à lui seul cette spectaculaire progression.

http://files.biolovision.net/www.faune-guyane.fr/userfiles/Documentsdivers/Oiseaux/FGACasafin11maibilan.jpg

Bravo à vous tous, et continuez comme ça ! L'opération ACasa se prolonge jusqu'au 1er juin… et rien n'empêche de continuer au-delà !

Olivier Claessens

 

Le Sucrier à ventre jaune (Coereba flaveola) a été noté dans 15% des listes ACasa © M. Reynaud

posté par Olivier Claessens/gepog
 
mercredi 13 mai 2020
Oiseaux
Identifier les urubus
posté par Olivier Claessens/gepog
 
mercredi 13 mai 2020
Oiseaux
Nouveau : Petit guide illustré des oiseaux des jardins
posté par Olivier Claessens/gepog
 
dimanche 10 mai 2020
Les Essentiels de Guianensis, des plaquettes pour identifier la faune et la flore
posté par Olivier Claessens/gepog
 
vendredi 8 mai 2020
Une initiative de sciences participatives sur les champignons en Guyane
posté par Olivier Claessens/gepog
 
dimanche 3 mai 2020
Oiseaux
Raretés en série
posté par Olivier Claessens/gepog
 
vendredi 1 mai 2020
Oiseaux
La photo du mois
posté par Olivier Claessens/gepog
 
samedi 25 avril 2020
Les petites bêtes des jardins
posté par Olivier Claessens/gepog
 
jeudi 23 avril 2020
INFO maintenance
posté par Olivier Claessens/gepog
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 399

GEPOG : 431 route d'Attila Cabassou, 97354 Rémire-Montjoly / 05.94.29.46.96 / association@gepog.org «VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune»
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2020