Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureLife+ Cap DomVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
Actu, aide, stats
 - 
Actualités
 - 
Agenda
  Aide
  Statistiques d'utilisation
Synthèses avifaune
Observatoire Mortalité Routière
Mode d'emploi
Oiseaux
Chauves-souris
Mammifères terrestres
Mammifères marins
Reptiles
Amphibiens
Odonates
Règles à respecter
Le programme LIFE+ CAPDOM
Les liens

Actualités
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 270
 
dimanche 22 avril 2018
Distance à un lieu-dit
posté par Olivier Claessens/gepog
 
jeudi 19 avril 2018
Oiseaux
Le Martin-pêcheur à ventre roux vole-t-il sur le dos ?
posté par Olivier Claessens/gepog
 
dimanche 8 avril 2018
Oiseaux
Liste 2018 des oiseaux de Guyane
posté par Olivier Claessens/gepog
 
dimanche 1 avril 2018
Oiseaux
La photo du mois de mars
posté par Olivier Claessens/gepog
 
vendredi 23 mars 2018
Le module mortalité évolue
posté par Olivier Claessens/gepog
 
mardi 20 mars 2018
Oiseaux
En France, le déclin alarmant des oiseaux des champs

Le journal Le Monde se fait l’écho dans son édition d’aujourd’hui des résultats de deux études menées par le Muséum National d’Histoire Naturelle et par le CNRS. Indépendamment l’une de l’autre et faisant appel à des protocoles différents, ces deux études aboutissent au même constat alarmant : en 15 ans, 30 % des oiseaux des campagnes françaises ont disparu, une tendance qui touche l’ensemble des pays de l’Union Européenne.

Le Muséum se base pour cela sur les résultats du STOC-EPS, dont les points sont répartis sur tout le territoire. Les chercheurs du CNRS ont utilisé quant à eux un suivi mené depuis plus de 20 ans dans les plaines agricoles des Deux-Sèvres.

Ce déclin est particulièrement marqué depuis les années 2008-2009, une période qui correspond, entre autres, à la fin des jachères imposées par la politique agricole commune, à la flambée des cours du blé, à un usage accru des nitrates et à la généralisation des insecticides néonicotinoïdes. Et le rythme de disparition des oiseaux s’est encore intensifié ces deux dernières années.

Ce constat fait écho à celui publié l’an dernier par une équipe allemande, qui a mis en évidence une régression des populations d’insectes volants de 80 % sur l’ensemble du pays, jusque dans les zones protégées (Hallmann et al. 2017). Une régression corrélée elle aussi à l’évolution des pratiques agricoles et qui se répercute sur l’ensemble de la chaîne alimentaire. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, ces résultats inquiétants doivent être extrapolés à tous les pays d’Europe.

La disparition des oiseaux des champs n’est que la part observable de dégradations plus profondes de l’environnement, touchant tous les compartiments de l’écosystème. Les mesures prises dans certains pays comme les Pays-Bas, la Suède et le Royaume-Uni sont restées sans effet tangible. Et les chercheurs de conclure : « Pour enrayer le déclin de la biodiversité dans les campagnes, c’est tout le modèle agricole qu’il faut changer ».

Sources :

Le Mondeédition du 21/03/2018.

Hallmann C.A., Sorg M., Jongejans E, Siepel H., Hofland N., Schwan H., et al. (2017). More than 75 percent decline over 27 years in total flying insect biomass in protected areas. PLoS ONE 12 (10): e0185809. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0185809.

 

Linotte mélodieuse (Carduelis cannabina) © P. Dalous (Wikipedia, Creative Commons)

posté par Olivier Claessens/gepog
 
dimanche 11 mars 2018
Mammifères
Homme et jaguar : comment cohabiter
posté par Olivier Claessens/gepog
 
mercredi 28 février 2018
Phasmes
La photo du mois
posté par Olivier Claessens/gepog
 
mercredi 21 février 2018
Oiseaux
Combien de Faucons pèlerins à Cayenne ?
posté par Olivier Claessens/gepog
 
mercredi 14 février 2018
Mammifères
Tatous : avis de recherche
posté par Olivier Claessens/gepog
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 270

GEPOG : 431 route d'Attila Cabassou, 97354 Rémire-Montjoly / 05.94.29.46.96 / association@gepog.org «VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune»
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018